READING

Comment s’effectue le changement de syndic ?

Comment s’effectue le changement de syndic ?

Pour envisager de changer de syndic de copropriété, il existe deux possibilités. On peut attendre la fin de son mandat ou on révoque le syndic immédiatement.

Petit rappel sur le syndic de copropriété

La gestion d’une copropriété doit être assurée par un syndic de copropriété. Par définition, c’est une personne, physique ou morale, désignée par les copropriétaires. En d’autres termes, un syndic de copropriété est un mandataire du syndicat des copropriétaires qui est tenu d’assurer l’administration des parties communes du bien concerné, la conservation du bon état du lieu, le respect du règlement de copropriété, l’exécution des décisions de l’assemblée générale ainsi que de représenter le syndicat des copropriétaires.

Pourquoi changer de syndic ?

Il arrive parfois que les copropriétaires, ou l’un d’entre eux, ne soient plus satisfaits des services offerts par le syndic de copropriété. Le manque de dynamisme ainsi que le prix des honoraires sont souvent les principaux reproches qu’on fait au syndic. Toutefois, pour se séparer de ce dernier, il est indispensable d’obtenir l’accord de la majorité des copropriétaires.

Préparation du changement

L’article 10 du décret du 17 mars 1967 stipule que les membres du conseil syndical mais également tout copropriétaire, peut notifier au syndic, à tout moment, les points qui devront être inscrites à l’ordre du jour durant l’assemblée générale. Pour changer de syndic de copropriété, il faut procéder par voie de vote. Si la tendance penche du côté de la séparation avec le syndic, la préparation de la succession peut se faire. On prend alors contact avec différents syndics pour faire une comparaison sur les tarifs et les services proposés ou mandate un courtier en syndic afin d’effectuer l’appel d’offres pour le compte du conseil syndical. Dorénavant, une mise en concurrence de plusieurs syndics est imposée par la loi ALUR avant la désignation. Trois importants critères doivent alors être pris en compte : le sérieux, la qualité des prestations ainsi que les honoraires des candidats potentiels. Une fois que le conseil se met d’accord sur le nouveau candidat, le syndic encore en place doit être informé par lettre recommandé avec accusé de réception et le choix validé par un vote de l’assemblée générale.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM