READING

Adopter un sol en PVC : tout ce qu’il faut s...

Adopter un sol en PVC : tout ce qu’il faut savoir

Un sol en PVC est constitué par différentes sortes de matières plastiques, notamment des résines, des vernis, des plastifiants et des pigments. Ce type de sol est réalisé selon les confections de la pétrochimie. Il s’agit d’un sol assez flexible qui peut être sous forme de rouleaux, dalles ou lames. Si vous désirez adopter un sol en PVC, découvrez ci-dessous ses caractéristiques, ses avantages et sa pose.

Quelles sont les caractéristiques d’un sol en PVC ?

Un sol en PVC se différencie du sol lino par l’inexistence d’odeur. Par ailleurs, ce sol supporte plus l’humidité, car il est plus étanche. En outre, le sol en PVC est facile à entretenir et il s’adapte aux lavages fréquents. Vous pouvez utiliser des nettoyants neutres pour le lavage. De plus, ce sol convient à chaque pièce de la maison, que ce soit dans la salle de séjour, dans la salle de bain, dans la chambre à coucher, sur la terrasse ou dans la cuisine.

Côté budget, on peut dire qu’un sol en PVC est abordable, car la fourchette de prix se trouve entre 10€ / m² et 50€ / m² selon la qualité du modèle et la marque. Concernant sa durabilité, elle dépend de l’épaisseur du sol qui doit être choisi selon la fréquence de passage. Néanmoins, il faut savoir qu’avec un sol en PVC, on peut être tranquille pendant quelques années, car certains modèles peuvent durer jusqu’à 15 ans.

Les avantages d’un sol en PVC

Un sol en PVC offre bon nombre d’avantages. D’abord, il est complètement résistant à l’eau et donc, en cas d’inondation, il demeure intact. Par ailleurs, si une dalle ou une lame s’abîme, vous pouvez juste la remplacer et non remplacer tout le sol.

Son installation aussi est simple et facile, car vous n’avez pas besoin de connaissances spécifiques pour la faire. Donc, il n’est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour l’installation d’un sol de PVC : il suffit d’utiliser un cutter et une règle. Ces caractéristiques du sol en PVC vous ne vous ont pas convaincu ? Rendez-vous ici pour voir la suite, car ce type de sol présente d’autres points forts. Le sol en PVC résiste bien au transit élevé, c’est-à-dire qu’il s’adapte parfaitement à la grande circulation de personnes.

Ainsi, il convient bien dans les endroits publics comme les hôtels, les restaurants, les entreprises, les commerces, etc. Enfin, le sol en PVC convient aussi bien en hiver qu’en été, car il permet de rester frais à l’intérieur en été et de demeurer chaud en hiver.

Conseils pour la pose d’un sol en PVC

Pour bien installer un sol en PVC, vous devez d’abord vous assurer que la surface est parfaitement propre, plane et sèche. Et il faut éviter la pose du revêtement sur un ancien sol PVC ou une moquette afin de garantir une bonne tenue. Puis, il faut mesurer l’étendue de la pièce pour déterminer les dimensions du sol PVC à approvisionner. Pour la fixation du revêtement, vous pouvez choisir un adhésif double-face ou une colle appropriée.

Pour cette dernière, il suffit d’étaler la colle de façon uniforme, avec une spatule crantée, sur la moitié de la surface et d’appliquer le revêtement en commençant par le centre en allant vers l’extérieur. Il faut faire de même avec l’autre moitié avant de maroufler le tout avec une règle lourde en partant du centre vers les côtés, pour chasser les bulles d’air. Pour finir, il suffit d’ôter la colle superflue et de laisser sécher pendant environ deux jours avant de marcher dessus.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM