READING

Solutions contre la pourriture grise et la pourrit...

Solutions contre la pourriture grise et la pourriture racinaire

Parmi les maladies cryptogamiques du jardin, on retrouve la pourriture grise et la pourriture racinaire. C sont des plaies tant redoutées par les jardiniers et tous ceux qui ont un jardin à la maison. Comment les traiter ?

Traitement de la pourriture grise

La pourriture grise est aussi appelée botrytis, une des maladies les plus relevées chez les plantes du jardin de nos jours. Sachant qu’il s’agit d’une maladie cryptogamique, elle est causée par des champignons microscopiques. Elle est surtout favorisée par l’humidité de l’air et se manifeste par la flétrissure et la nécrose des plantes. La pourriture grise n’est pas facile à éradiquer de manière définitive sachant que des champignons en sont à l’origine. Les spores produis par ces derniers parviennent à survivre longtemps dans le sol du jardin. Les fleurs affectées deviennent faibles et les feuilles présentent des taches brunes grisâtres. Il est possible de prévenir la maladie en prenant des précautions : espacez les plantes, préparez le sol avant de planter, désherbez régulièrement, pailler régulièrement, etc. Si votre jardin est infesté : privilégiez la décoction d’ail et la décoction de prêle, ainsi que le Botyprot.

Traitement de la pourriture racinaire

La pourriture racinaire est aussi appelée pourriture des racines ou pourridié des racines. Contrairement aux autres maladies cryptogamiques, qui sont causées par des champignons microscopiques, elle peut aussi être causée par des bactéries ou des vers. On peut donc relever diverses maladies des racines. Mais en général, les symptômes se traduisent par des racines qui pourrissent. La pourriture des racines peut affecter les jeunes semis, il s’agit de ce qu’on appelle la fonte des semis, une maladie courante des plantes du jardin. Pari les agents pathogènes les plus répandus, on retrouve : Rhizoctonia, Phytium, Fusarium, etc. Comment traiter cette maladie ? Prévenir c’est la meilleure option, pour cela il faut pratiquer la rotation des cultures, installer un système de drainage, espacer les plantes, etc. Le traitement consiste à se débarrasser des plantes atteintes et de les brûler, à pulvériser des fongicides chimiques ou bios sur les plantes.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM