Comment entretenir les orchidées ?

Les orchidées sont des plantes très ornementales. Leurs fleurs ont souvent le mérite d’être à la fois originales et spectaculaires. Ces plantes peuvent être aquatiques, terrestres ou épiphytes. Elles ont en commun un besoin d’entretiens, même si elles ne requièrent pas les mêmes traitements.

L’entretien des orchidées terrestres

A l’instar des Cymbidiums, Dactylorizas et autres Cypripediums, les orchidées terrestres prennent directement racine dans le sol. Elles se plaisent sur des terrains riches en nutriments. Ces plantes supportent les écarts de température, même si elles ont généralement besoin de pousser sous un petit ombrage. Un peu d’engrais sur un sol drainé sera suffisant. L’hiver, la partie aérienne de la plante fane pour ensuite repousser lorsqu’il fera à nouveau chaud. Il faudra alors préserver les racines des éventuelles agressions. Il est recommandé d’envisager une plantation en pot pour éviter les complications avec le gel.

Prendre soin des espèces aquatiques

Les Pogonia et autres Calopogon ont besoin de puiser les nutriments dans l’eau. Elles se plaisent dans les milieux légèrement acides. Leur résistance au froid est assez exceptionnelle. Elles ne demandent pas de soins particuliers. La partie aérienne de la plante fane l’hiver. L’espèce entre alors en dormance pour réapparaître au retour du beau temps. La floraison se passe en juin-juillet. Après la disparition des fleurs aux couleurs chatoyantes, les feuilles restent très vertes pendant quelques mois avant de disparaître à leur tour.

Entretenir les plantes tropicales épiphytes

Représentées par la fameuse Phalaenopsis, les orchidées épiphytes sont des espèces qui demandent beaucoup d’attention. Elles ont notamment besoin de vivre aux dépens d’une autre plante. Puis, il s’agit d’espèces d’intérieur. Ces orchidées demandent une température assez proche de celle de leur milieu d’origine, c’est-à-dire les tropiques. Il leur faut également une ambiance lumineuse proche des latitudes tropicales. Ceci dit, elles vivent généralement à l’ombre des plantes hôtes.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INSTAGRAM